Accueil Remonter Schémas Logiciels Liens Mes livres Contactez-moi Librairie  

Con. Audio/Vidéo
Con. Informatiques
Prog. PIC
Interface Série
Interface Parallèle
Bus I2C
UVPROM/ EEPROM
Calcul des Selfs

 

 

Interface Parallèle Centronics

L'interface parallèle 8 bits, présente sur tous les compatibles PC pour leur relier une imprimante, s'appelle aussi interface Centronics, du nom d'un célèbre fabriquant d'imprimantes qui a été le premier à définir les signaux et chronogrammes de cette interface. Comme ils étaient très bien choisis, ils ont survécu au temps et malgré le fait qu'aucune norme n'ait jamais été écrite à leur sujet.

Une interface parallèle de ce type utilise trois signaux de contrôle, huit lignes de données et un certain nombre de lignes d’état optionnelles qui servent à des informations « de confort » telles que erreur, absence de papier, etc.

Le principe d'échange de données utilisé est très simple comme nous allons le voir au moyen de la figure ci-dessous.

Chronogrammes

Elle présente en effet le chronogramme type d’un échange de données entre un micro-ordinateur et une imprimante munie d’une telle interface.

Le micro-ordinateur positionne les données à transmettre sur les lignes D0 à D7 puis il génère une impulsion descendante sur la ligne STROBE lorsque les données sont stables. Le front descendant de ce signal provoque la montée du signal BUSY, émis par l’imprimante, qui se charge alors de lire les données et de les traiter. Lorsqu’elle est prête à recevoir la donnée suivante (peut importe qu’elle ait imprimé ou non la précédente) elle fait descendre le signal ACKNOWLEDGE (abrégé en ACK le plus souvent) dont le front descendant fait à son tour descendre BUSY, ce qui fait ensuite remonter ACK. Le micro-ordinateur peut alors envoyer la donnée suivante selon le même processus.

Cette analyse montre qu’il est possible, en pratique, de fonctionner avec les seuls signaux STROBE et BUSY ce qui est d'ailleurs le cas de nombreux montages électroniques connectés au port parallèle des compatibles PC.

Notez pour finir que les signaux d’une telle interface sont des signaux logiques à des niveaux TTL, ce qui explique qu’ils ne peuvent voyager correctement que sur des câbles relativement courts. Ceci est encore plus vrai pour les montages connectés au port parallèle d'un PC sur lesquels ces signaux doivent agir directement sur des circuits intégrés logiques TTL ou CMOS.

Brochage de l'interface parallèle 8 bits

Ce brochage varie selon que l'on considère la "véritable" prise Centronics à 36 points qui se trouve sur les imprimantes ou la prise DB 25 qui se trouve sur les ports parallèles des compatibles PC. Les deux brochages vous sont donc indiqués ici.

Brochage Centronics

Brochage de la prise Centronics

Signal
1 STROBE (STRbarre)
2 D0
3 D1
4 D2
5 D3
6 D4
7 D5
8 D6
9 D7
10 ACKNOWLEDGE (ACKbarre)
11 BUSY
12 PAPER OUT
13 SELECT
14 AUTO FEED
15 NC
16 GND (masse)
17 GND (masse)
18 + 5 volts
19 GND (masse)
20 GND (masse)
21 GND (masse)
22 GND (masse)
23 GND (masse)
24 GND (masse)
25 GND (masse)
26 GND (masse)
27 GND (masse)
28 GND (masse)
29 GND (masse)
30 GND (masse)
31 INITIALIZE
32 ERROR
33 GND (masse)
34 NC
35 + 5 volts
36 SELECT INPUT

Brochage DB 25 parallèle

Signal
1 STROBE (STRbarre)
2 D0
3 D1
4 D2
5 D3
6 D4
7 D5
8 D6
9 D7
10 ACKNOWLEDGE (ACKbarre)
11 BUSY
12 PAPER OUT
13 SELECT
14 AUTO FEED
15 ERROR
16 INITIALIZE
17 SELECT INPUT
18 GND (masse)
19 GND (masse)
20 GND (masse)
21 GND (masse)
22 GND (masse)
23 GND (masse)
24 GND (masse)
25 GND (masse)

 

Site déclaré à la CNIL sous le n° 1112858
© 2017 - C.Tavernier - Reproduction interdite sans autorisation